• * 100 idées pour accompagner les enfants à haut potentiel / compte-rendu *

     

    Encore aujourd'hui, beaucoup de personnes, dont une part non négligeable d'enseignants, se méprennent sur les élèves à Haut Potentiel, voir nient complètement cette réalité.

     Et pourtant, la loi d'orientation pour l'avenir de l'école stipule en ses articles 27 et 31 que "Des aménagements appropriés [sont à prévoir] au profit des E.I.P ou manifestant des aptitudes particulières afin de leur permettre de développer pleinement leur potentiel".

    La plupart considère que ces enfants ne sont pas à risque, qu'ils ne nécessitent pas de pédagogie adaptée ou pire, nient l'évidence cachée derrière une attitude, une maturité différente...

    Ce livre-guide tend à dépoussiérer la notion, à nous faire connaître - au-delà des apparences- des enfants souvent en souffrance faute de compréhension et/ou de bienveillance.

    C'est cette bienveillance inhérente au métier qui doit nous conduire à nous informer, faute de formation académique, sur tout type d'élève pouvant présenter des difficultés. En voici ma lecture...

    Le haut potentiel se définit comme une avance intellectuelle, illustrée par un Q.I supérieur à 130. Différentes échelles sont proposées, les plus connues et expérimentées étant celles du psychologue David Weschler et adaptées à l'âge de l'enfant: WPPSI-IV pour les plus jeunes, WISC-IV destiné aux 6-16 ans et 11 mois et WAIS-IV dès 16 ans. Nécessité d'attendre 1 an avant de renouveler le test. Ces tests ne sont pas une fin en soi et ne sont qu'un cliché des compétences cognitives de l'enfant à un moment donné. Il faut donc les interpréter avec prudence et considérer des compétences satellites dont celles des émotions par exemple. Ces tests évaluent la façon dont l'élève traite les informations et peuvent apporter une véritable aide à l'enseignement.

     

    Un enfant H.P n'est pas meilleur qu'un autre élève mais son fonctionnement intellectuel (vitesse de traitement de l'information, curiosité, besoin de complexité) et affectif (hypersensibilité, empathie, lucidité) est significativement différent de celui des camarades de son âge. p. 78.

    p.80, l'auteur recense et décrit 6 profils:

    - L'élève doué qui réussit bien

    - L'élève doué provocateur

    - L'élève doué effacé

    - L'élève doué à risque

    - L'élève doué doublement exceptionnel: ses troubles (TDA/H, dys...) cachent ses capacités élevées.

    - L'élève doué autonome

    p.87: dans le cadre d' activités d'intelligences multiples, l'enseignant peut encourager ses élèves à identifier leurs forces et à se trouver un partenaire en classe.

    p.88: pour les aider à canaliser leur attention en classe, beaucoup d'élèves H.P ont besoin de manipuler un objet ou de dessiner. A ce sujet, voir les fidgets du site commercial Hoptoys.

    p.89: les notes sont un frein pour l'élève car elles sont une forme de motivation extrinsèque à laquelle il n'attribue souvent que peu d'importance. Elles ne doivent pas être surestimées par les parents et les enseignants car elles ne valorisent que le résultat, sans tenir compte du processus d'apprentissage. Des mots d'encouragement qui mettent en avant la curiosité, la créativité de l'élève renforceraient d'une manière plus positive son envie d'apprendre et de découvrir.

    p.98: un Q.I élevé ne représente pas une garantie de réussite scolaire.

    p.104: Il faut diversifier les approches pédagogiques déclinées par la suite par l'auteur. La méthode inductive valorise notamment la pratique par "résolution de problème" ou par "situation problème".

    p.112: la carte mentale est présentée comme un véritable outil pour réviser une leçon; l'élève utilise la perception kinesthésique en créant la carte, visuelle en la regardant et auditive en la récitant.

    p.132,133: l'auteur présente les différents profils d'apprentissage. Le site apprendreàapprendre.com propose un test pour connaître son profil.

    p.137: pour encourager l'élève à se relire, on peut lui proposer un guide de relecture.

    En conclusion, ce livre - et au-delà, la collection "100 idées" - se lit facilement car il est présenté comme un guide thématique dans lequel on peut piocher des ressources concrètes. Il donne une véritable radiographie du thème et ancre des "symptômes" sur lesquels l'adulte doit être vigilant et bienveillant car l'enfant à Haut Potentiel peut déstabiliser mais il mérite d'être connu...

     

    * ~ *

    *

    D'autres livres de la collection:

     

     

    * ~ *

    *

    J'ajoute mes notes concernant une conférence à laquelle j'ai assisté il y a quelques années: Comment faire de l'E.I.P un écolier heureux ?

    Le conférencier a dressé le portrait de l'E.I.P avec ses traits de personnalités:

    - Accepte la règle si on lui en a donné le sens

    - Empathie pour autrui / aime les travaux de groupe

    -Sens de la justice aigû. Susceptible.

    - Elève extrêmement motivé si intéressé. L'affectif conditionne sa motivation. Besoin d'aimer et d'être aimé.

    - Centré sur l'adulte

    - Respectueux de l'adulte si on le comprend et on le respecte, aisance dans le relationnel avec lui. Il lui faut une autorité pédagogique.

    - A de l'humour

    - Haute concentration

    - Acquisition rapide de l'autonomie

    - Manque de confiance, d'estime de soi // fausse suffisance

    - Agité, perturbateur

    - Raisonneur / contradictoire, besoin d'argumenter

    - N'accepte pas l'échec; il faut le convaincre que l'erreur est profitable

    - Pensée anticipatoire: veut toujours savoir ce qui se passe après.

    * Conséquences impactant les apprentissages:

    - Fonctionnement de la pensée en arborescence

    - Formes multiples d'intelligence

    - Pensée créative et intuitive (très fouillis dans son cerveau!)

    - Mémoire prodigieuse

    - Mécanisme attentionnel particulier: besoin d'être sollicité par différents canaux d'attention (peut écouter sans en avoir l'air); il faut finaliser l'attention avec lui: "Tu vas faire attention parce que...".

    - Dyssynchronies: décalages qui caractérisent entre le physique et le mental, l'intelligence et l'affectivité, le verbal et le non verbal.Age réel / âge mental / âge refuge.

    - Prédominance des émotions.

    - N'aime pas ce qui est routinier.

    - N'aime pas les exercices de révision et d'application (donner des exercices plus complexes).

    - N'aime pas apprendre avec les autres.

    - N'aime pas tout ce qui est formalisation (écrire...).

    - Refuse la règle s'il n'en a pas compris le sens.

     

    * Les objectifs:

    - Construire une relation positive

    - L'aider à dépasser son approche intuitive

    - Repérer et intégrer l'implicite dans les situations rencontrées

    - Travailler la méthodologie scolaire

    - L'aider à apprendre et sélectionner des informations

    - Travailler la métacognition et  la mémoire

    - Pas de cloisonnement disciplinaire mais favoriser l'interdisciplinarité.

    * Pratiques pédagogiques à développer:

    - Pédagogie de contrat

    - Pédagogie de l'émulation (à ne pas confondre avec compétition)

    - Pédagogie personnalisée(approfondissement, enrichissement, accélération, différenciation, tutorat...)

    - Pédagogie de projet: pb/ hypothèses/srratégies)

    * Outils:

    - Contrats

    - P.P.R.E

    - Un adulte de référence

    * La part des parents:

    - Créer un climat rassurant et sécurisant

    - Ecouter ses peurs et ses souffrances

    - Aider l'enfant à bien se connaître

    - Ne pas pointer ses points faibles

    - Entretenir une passion

    - Construire une relation positive autour du travail de l'école

    - Lui apprendre à gérer son temps: time-timer

    - Apprendre la perséverence, à aller jusqu'au bout.

     

    Parole à adresser aux adultes: on ne détecte pas, on ne dépiste pas mais on identifie un E.I.P. Parler d'un enfant qui a un fonctionnement particulier et non de précocité. Les E.I.P réagissent de façon différente mais c'est leur mode de fonctionnement. IL FAUT EXPLIQUER CE FONCTIONNEMENT SANS STYGMATISER.

    Ressources en Saône et Loire:

    - Psychologue: Audrey Pottet

    - Référente E.I.P: Anne Bazin 03-85-88-56-76

    - Hôpital de Chalon sur Saône: Dr Gay, neuro-pédiatre

    - L'Académie de Montpelier propose des programmations pour les E.I.P

     

     

     

     

    En échange de mes ressources, vous pouvez commander sur amazon via mon partenariat.

    Pour vous, ça ne change rien, ça ne vous engage aucunement mais si vous commandez en cliquant sur ce lien et je gagne ainsi une petite participation qui me permet de réinvestir dans des albums de littérature de jeunesse... et d'alimenter des projets sur ce blog.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    « * Pages de garde 2016~2017 ** Nouveaux programmes en cartes mentales * »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Titou7
    Jeudi 25 Août 2016 à 16:43

    Très intéressant. On en rencontre toujours au moins un dans nos classes donc ça donne des pistes et valide certaines intuitions. Merci.

    2
    Vendredi 26 Août 2016 à 08:36

    Nos classes sont effectivement des micro-sociétés et ces profils reviennent régulièrement. Dommage qu'on n'ait pas de formation sur ce sujet... et d'autres!

    3
    Mayleb
    Mardi 30 Août 2016 à 13:12

    Merci, je vais avoir un élève testé HP qui sort d'une classe pour enfants en difficulté comportementale.

    J'ai envie de suivre ton blog mais il n'y a pas de lien actif. C'est mon ordinateur ou il n'y a vraiment pas de lien ?

    4
    Mardi 30 Août 2016 à 18:54

    Bonjour. tu as la newsletter en bas du menu de gauche. Bonne rentrée!

    5
    Mayleb
    Mercredi 31 Août 2016 à 00:13

    Merci ! Bonne rentrée à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :